Accueil » INF Nantes » Horizons, le nouveau parti qui s’impose dans le paysage politique ligérien

Horizons, le nouveau parti qui s’impose dans le paysage politique ligérien

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

Créé en 2021, Horizons est le parti de l’ancien premier ministre Édouard Philippe. En pleine expansion, le parti est désormais présent avec près d’une trentaine de comités municipaux en Loire-Atlantique et compte 600 adhérents, ainsi que plusieurs figures influentes de la politique locale.

L'équipe d'Horizons Loire-Atlantique avec Edouard Philipe | Image Transmise à INF Nantes
L'équipe d'Horizons Loire-Atlantique avec Edouard Philipe | Image Transmise à INF Nantes

Sa venue a fait l’effet d’un séisme dans le paysage politique régional. Christelle Morançais, présidente de la région Pays de la Loire, a rejoint dimanche Horizons, le parti d’Édouard Philippe, ancien Premier ministre et maire du Havre, proche de la majorité présidentielle. L’occasion de montrer une nouvelle fois la montée en puissance du parti politique créé en 2021 et qui continue de s’étendre à l’échelle nationale, mais également départementale en Loire-Atlantique, avec près d’une trentaine de comités municipaux installés dans le 44.

Incarné par Nicolas Criaud, maire de Guérande, président de La Baule – Guérande Agglo et président départemental d’Horizons, le parti compte désormais près de 600 adhérents dans le département, témoin d’une présence importante du parti en Loire-Atlantique.

Le maire de Guérande et son équipe ont accepté de répondre à quelques questions d’INF Nantes sur Horizons Loire-Atlantique.

"On se retrouve dans l'image d'une droite modéré"

Horizons Loire-Atlantique s’est rapidement constitué après la création du parti par Édouard Philippe en 2021 avec Nicolas Criaud, le président départemental du mouvement politique, qui nous raconte : “On compte 600 adhérents dans le 44, qui se retrouvent dans l’image d’une droite modérée. Horizons, à travers la personne d’Édouard Philippe, s’inscrit dans la majorité présidentielle dans une logique constructive.”

Quand on parle des liens avec Renaissance, le parti d’Emmanuel Macron, l’élu et son équipe nous affirment la position du parti : “On souhaite que le mandat de Macron soit une réussite pour la France, mais on n’exclut pas de voter contre des lois de son parti ou de porter notre voix pour modifier des projets de loi macronistes afin qu’ils correspondent plus à nos valeurs.

Horizons, une expansion au local

Même si les municipales ou départementales sont encore loin, les élections européennes sont au centre des attentions. Alors que les partis commencent à dévoiler leur tête de liste et à débuter leur campagne, Horizons attend encore : “Pour les européennes, on va voir comment on peut s’entendre avec la majorité présidentielle. On souhaiterait faire venir en mars-avril une personne importante de la future liste aux européennes dans le département, notamment pour montrer les problématiques locales comme la pêche, etc...”

Dans le département, les principales figures du mouvement sont notamment Nicolas Criaud, Guillaume Richard qui est conseiller municipal et métropolitain à Nantes, et Xavier Fournier, adjoint au maire de Guérande et secrétaire général du groupe des Indépendants au Sénat.

Quand on parle de la stratégie d’Horizons pour assurer son expansion, Nicolas Criaud et un membre de son cabinet nous répondent : “La stratégie d’Horizons, c’est une logique de déploiement au niveau local pour associer notre parti politique au territoire, avec la création de comités municipaux. Depuis la création du parti, on en compte une trentaine rien qu’en Loire-Atlantique. Le chiffre ne fait que grimper tous les mois. L’enjeu, ça va être désormais de chercher de nouveaux adhérents avec un objectif : c’est d’accompagner une éventuelle future candidature d’Édouard Philippe pour 2027.

L'assemblage entre la droite et les modérés

Puis vient le sujet des municipales qui arrivent en 2026, et même si l’élection est encore lointaine pour le parti, le maire de Guérande et son équipe affirment : “L’idée au niveau de Nantes, par exemple, c’est d’assembler la droite et les modérés. Guillaume Richard travaille ardemment sur cette union. Horizons n’a pas de problèmes pour faire des alliances entre les Républicains ou Renaissance, tant qu’aucune concession n’est faite aux extrêmes. On veut des personnes impliquées, compétentes et constructives dans notre parti et dans nos alliances.”

Sur le sujet de Christelle Morançais, présidente de la région Pays de la Loire et qui a rejoint le parti dimanche, et ses divergences par rapport à la majorité présidentielle, on nous répond : “Pour madame Morançais, la situation est particulière, elle se retrouve totalement dans les valeurs incarnées par Édouard Philippe, mais moins dans les choix du gouvernement. Mais elle reste dans une posture constructive afin de discuter et de faire avancer les choses avec la majorité. C’est ce qu’on recherche chez Horizons, ce sont des personnes pour faire avancer les choses, dans l’intérêt de tous.

Découvrez l’actualité locale et nationale sur notre site Web et en direct notre sur notre Twitter