Accueil » Société » Manifestation » Sound Systems : Manifestation ce samedi 24 juin à Nantes

Sound Systems : Manifestation ce samedi 24 juin à Nantes

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

Le 21 juin, jour de la fête de la musique, les sound systems avaient été interdits à Nantes, provoquant la colère des fans de musique techno.

Sound System : Manifestation ce samedi 24 juin à Nantes | Image d'illustration @Stephen Arnold
Sound System : Manifestation ce samedi 24 juin à Nantes | Image d'illustration @Stephen Arnold

Après le drame de Steve à Nantes, et 2 années de Covid, les fans de musiques technos s’attendaient à voir le retour des sound systems ce 21 juin après leur interdiction en 2022. Mais leur demande n’a pas été écoutée, et ils ont été interdit encore en 2023.

Une manifestation ce 24 juin

Pour protester contre cette interdiction, le collectif Tekno anti-rep 44 appelle à un rassemblement devant la préfecture, quai Ceineray à 14 H, pour protester contre l’interdiction des sound systems lors de cette fête de la musique. Ils appellent également les musiciens et musiciennes à venir avec leurs instruments. La dernière mobilisation de ce type, le 17 décembre dernier avait rassemblé environ 1000 personnes à Nantes. Le rassemblement est soutenu notamment par LFI 44.

La préfecture prend plusieurs arrêtés

La préfecture prend plusieurs arrêtés pour encadrer le rassemblement :

  • Le port, le transport et l’utilisation d’artifice de divertissements F2, F3 et F4 et d’articles pyrotechniques de catégorie T2 sont interdits à Nantes
  • Le port et le transport sans motif légitime, et sauf pour les personnes habilitées dans l’exercice de leur mission, d’objets pouvant constituer une arme par destination sont interdits
  • L’enlèvement ou le transport de tout carburant, par jerricanscubitainersbidonsflacons ou récipients, sans motif légitime, sont interdits.
  • La tenue des rassemblements festifs à caractère musical est interdit sur l’ensemble du département de vendredi à lundi. 

Découvrez nos derniers articles sur notre site Web et sur notre Twitter