Accueil » INF Nantes » En Loire-Atlantique, le Rassemblement National, un parti en pleine croissance

En Loire-Atlantique, le Rassemblement National, un parti en pleine croissance

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

Le Rassemblement National de Loire-Atlantique est un parti en pleine croissance depuis plusieurs mois, rejoignant ainsi une dynamique nationale. Gauthier Bouchet, délégué départemental du RN, a accepté de répondre aux questions d’INF Nantes dans le cadre de notre série “Les partis politiques de Loire-Atlantique”.

Le Rassemblement National de Loire-Atlantique | Image transmise par le RN 44
Le Rassemblement National de Loire-Atlantique | Image transmise par le RN 44

Même si vous connaissez généralement les figures nationales, les partis au niveau départemental sont souvent peu connus par les électeurs. Dans ce cadre, INF Nantes a lancé une série “Les partis politiques de Loire-Atlantique” afin de faire découvrir à nos lecteurs l’organisation des partis politiques de Loire-Atlantique, leurs programmes ou encore quels sont leurs objectifs. Des questions diverses et variées qui permettent d’en apprendre davantage sur les partis politiques du département.

Dans le cadre du 3ème épisode de la série, après avoir présenté le Parti Communiste Français et la France Insoumise, nous avons interrogé le Rassemblement National de Loire-Atlantique, incarné par Gauthier Bouchet, délégué départemental dans le 44. Adhérent depuis 2007 au Rassemblement National, à l’époque appelé le Front National, il a participé à plusieurs élections comme les municipales et législatives à Saint-Nazaire, les élections régionales où il a d’ailleurs été élu en 2021 et enfin en 2023, les élections sénatoriales où le parti avait enregistré une progression record malgré un faible score.

Un parti souverainiste

Le Rassemblement National est un parti souverainiste, se plaçant en dehors des clivages gauche-droite et qui souhaite redonner à la France son identité et sa souveraineté. Créé en 2018 afin de prendre la suite du Front National, avec Marine Le Pen en tant que présidente, Jordan Bardella a pris la suite en 2022. L’objectif est que Marine Le Pen gagne les présidentielles et que Bardella soit son premier ministre“, explique Gauthier Bouchet.

Concernant l’organisation du parti, il ajoute : “Le RN de la Loire-Atlantique fonctionne sous forme de fédération départementale, avec également un niveau d’organisation infra-départemental. On a un délégué départemental, rôle que j’exerce depuis 2021, qui est le représentant du parti. Je suis également épaulé de 2 délégués départementaux adjoints, Bastian Maldiney et Bryan Pecqueur. Enfin, nous sommes 17 dans le bureau départemental.”

De droite à gauche, Gaëtan Dussausaye, Gauthier Bouchet et Victoria De Vigneral | Image transmise par le RN 44
De droite à gauche, Gaëtan Dussausaye, Gauthier Bouchet et Victoria De Vigneral | Image transmise par le RN 44

S'implanter au niveau local

Le délégué départemental du parti se félicite de la hausse du nombre d’adhérents, passant de 700 en 2023 à 870 mi-mars. “L’objectif est de représenter le mouvement avec Marine Le Pen et Jordan Bardella, en répercutant les campagnes nationales (élections européennes et présidentielle) à l’échelle locale. Le second objectif est de s’implanter dans les mairies et les conseils municipaux.”

Gauthier Bouchet nous explique l’importance des municipales : “En 2014, on était présent dans quatre conseils municipaux avec une dizaine d’élus, on a tout perdu en 2020 et on souhaite donc en 2026 regagner ces mairies où on a été présent et conquérir de nouvelles villes. On voudrait continuer l’implantation des relais locaux du Rassemblement National afin de poursuivre notre expansion. On est déjà présent dans plusieurs zones urbaines et périurbaines qui sont des territoires de bon score pour nous. Dans le cadre de cette dynamique, il y a eu les élections sénatoriales en septembre, puis la pré-campagne européenne, où l’on a connu un pic d’adhésion avec des profils divers et variés, des personnes apolitiques, qui viennent de la droite, etc…

De la dynamique nationale à la dynamique locale

Comme dit précédemment, le RN est un parti qui est dans une dynamique à l’échelle nationale grâce aux européennes mais également au niveau local insiste Gauthier Bouchet : “On a de plus en plus de relais dans le monde agricole, du monde associatif rural. Aujourd’hui on est sollicité par des associations et organisations, ce qui n’était pas le cas avant. C’est la conjonction de la dynamique nationale avec les différents passages médiatiques de Jordan Bardella et Marine Le Pen, mais également une dynamique locale avec la hausse des adhésions, que l’on vient chercher désormais, alors qu’avant on était moins proactif. On cherche à rendre active notre structure départementale, qui avec cette hausse d’adhésion va nous permettre d’être plus présents dans les différentes élections municipales, etc.

Une centaine de militants présent pour la réunion publique à la Chapelle-sur-Erdre | (T.L. - INF Nantes)
Une centaine de militants à la réunion publique du Rassemblement National de Loire-Atlantique à la Chapelle-sur-Erdre du 16 décembre 2023 | (T.L. - INF Nantes)

Concernant le programme et les luttes au niveau du RN en Loire-Atlantique, on nous cite notamment la lutte contre le nouveau centre d’accueil pour demandeurs d’asile à Saint-Brévin, mais également les questions de services publics dans les zones rurales, avec la disparition des agences postales et des haltes ferroviaires. Il ajoute : “Depuis 2016, on souhaite également faire un nouveau franchissement de la Loire entre le pont de Cheviré et de Saint-Nazaire avec un tunnel ou un pont, si cela est bien sûr possible. D’ailleurs, on est également opposé à Notre-Dame des Landes, une position qui avait été mal comprise par notre électorat à l’époque. Enfin, j’avais aussi déposé un recours contre la subvention votée par le conseil municipal de Saint-Nazaire en 2021 pour l’organisation SOS Méditerranée (La justice avait tranché en faveur du conseil municipal de Saint-Nazaire jugeant que la subvention n’était pas illégale). On essaye d’être présent sur tous les fronts”.

Vers les élections européennes

Alors que la prochaine échéance électorale est en juin avec les élections européennes, le RN continue de dévoiler petit à petit sa liste, alors qu’une partie du programme se précise : “On souhaite repenser une coopération et construction européenne qui aille dans le sens de la préservation des intérêts stratégiques des États-nations. Au-delà du seul cadre européen, on insiste également pour que notre présence au conseil de sécurité de l’ONU reste pour les Français. Finalement, on souhaite retrouver une part de la souveraineté qu’on a successivement déléguée.

Gauthier Bouchet veut également diminuer le pouvoir de la Commission européenne  “qui souhaite créer un super-État fédéral“. Il demande également la réforme de Frontex, l’agence chargée du contrôle des frontières européennes. Il dénonce le fait que l’agence “soit une source d’accueil de migrants“.

Le Rassemblement National va organiser plusieurs réunions publiques durant cette période électorale en Loire-Atlantique, comme celle du 24 mars dernier avec Gaëtan Dussausaye, porte-parole du parti.

Découvrez l’actualité locale et nationale sur notre site Web et en direct notre sur notre Twitter