Accueil » INF Nantes » Le Parti Socialiste, à la tête de la Loire-Atlantique

Le Parti Socialiste, à la tête de la Loire-Atlantique

Soutenez notre travail bénévole en partageant l'article

C’est probablement le parti le plus important du département en termes d’élus. Avec le département, la ville de Nantes, Saint-Nazaire, et plusieurs municipalités, le Parti Socialiste est à la tête de la Loire-Atlantique. Karim Benbrahim, premier secrétaire départemental du PS, a accepté de répondre aux questions d’INF Nantes dans le cadre de notre série “Les partis politiques de Loire-Atlantique”.

Le Parti Socialiste avec ses principaux cadres | Image transmise à INF Nantes
Le Parti Socialiste de Loire-Atlantique avec ses principaux cadres | Image transmise à INF Nantes

Même si vous connaissez généralement les figures nationales, les partis au niveau départemental sont souvent peu connus par les électeurs. Dans ce cadre, INF Nantes a lancé une série “Les partis politiques de Loire-Atlantique” afin de faire découvrir à nos lecteurs l’organisation des partis politiques de Loire-Atlantique, leurs programmes ou encore quels sont leurs objectifs. Des questions diverses et variées qui permettent d’en apprendre davantage sur les partis politiques du département.

Pour ce 5ème épisode de notre série, nous partons à la découverte du Parti Socialiste de Loire-Atlantique avec Karim Benbrahim, premier secrétaire fédéral du Parti Socialiste en Loire-Atlantique. Candidat lors des élections législatives de 2022 dans la 1ère circonscription en Loire-Atlantique, il a été élu lors du dernier congrès du Parti Socialiste en 2023.

Une longue histoire, du national au local

Le Parti Socialiste a une longue histoire et est un parti politique de gauche qui a vocation à gouverner. Il est arrivé au pouvoir à plusieurs reprises sous la Cinquième République. Nous sommes dans un projet ayant la capacité de répondre aux crises auxquelles nous sommes confrontés (sociales et environnementales). Notre raison d’être, c’est d’arriver au pouvoir pour mettre en œuvre ce projet.”

Au niveau de l’organisation du Parti Socialiste au niveau national et local, Karim Benbrahim nous explique qu’il y a 3 échelons, avec le bureau national, avec à sa tête Olivier Faure, puis la fédération départementale et enfin des sous-divisions. “Il y en a 36 en Loire-Atlantique, avec des instances élues par nos militants. Chaque instance est renouvelée dans le cadre des congrès du parti afin de désigner les hommes et les femmes qui nous représentent dans les élections. Nous avons une présence sur l’ensemble du département, avec plus de 1200 adhérents. De plus, nous disposons de la mairie de Nantes avec Johanna Rolland (Numéro 2 du Parti Socialiste), de la mairie de Saint-Nazaire avec David Samzun et enfin de la présidence du département avec Michel Ménard, ce qui nous assure une représentation dans la majorité des instances du département“.

Le Parti Socialiste est la principale force politique du département [ Image transmise à INF Nantes
Le Parti Socialiste est la principale force politique du département [ Image transmise à INF Nantes

Un parti présent en Loire-Atlantique

Le succès du PS en Loire-Atlantique est en contraste avec la dynamique nationale du parti, qui est en déclin comme le montrent les scores lors des dernières présidentielles. Le premier secrétaire fédéral du Parti Socialiste en Loire-Atlantique a une explication à cette tendance locale : “Les électeurs et électrices reconnaissent le bilan de nos élus locaux, comme par exemple avec Johanna Rolland et Jean-Marc Ayrault à la mairie de Nantes, ainsi que les actions que nous menons au sein du département avec Michel Ménard. Le sérieux avec lequel les budgets sont gérés et la manière dont nous répondons aux préoccupations, avec les difficultés sociales auxquelles sont confrontés les plus fragiles, ainsi que la question de la transition écologique et de la justice sociale, font que le Parti Socialiste séduit les électeurs de Loire-Atlantique.

Des ambitions pour les élections municipales

En 2026, notre ambition pour les élections municipales, c’est de conserver les municipalités que nous dirigeons. Nous sommes confiants envers le bilan de nos élus locaux, dans les échanges que nous pouvons avoir sur le terrain. Nous avons des retours extrêmement positifs. Notre ambition est de reconquérir d’autres communes dirigées par la droite. Nous sommes dans une situation de conquête, dans laquelle nous conserverons les mairies“, affirme le leader du Parti Socialiste en Loire-Atlantique.

Il complète son propos sur le projet et les alliances pour ces élections : “Le projet que nous portons pour 2026 est une étape avant 2027. Pour arriver au pouvoir, il faudra un rassemblement des forces de gauche. Il ne faut pas se tromper d’adversaires ; c’est l’extrême-droite et la droite, représentée par LR et Renaissance. Dans beaucoup de villes, les socialistes et les écologistes travaillent ensemble, je ne vois pas trop ce qui amènerait les uns et les autres à créer des divergences sur certains sujets. Après, il peut y avoir des sensibilités différentes, mais c’est normal“.

Le parti compte près de 1200 adhérents [ T.L. - INF Nantes
Le parti compte près de 1200 adhérents en Loire-Atlantique [ T.L. - INF Nantes

Vers une nouvelle union de la gauche

Sur le sujet des alliances de la gauche en général et notamment la NUPES en Loire-Atlantique, Karim Benbrahim argumente : “Ce que nous pensons face à la montée de l’extrême-droite et face aux bilans catastrophiques du gouvernement Macron, c’est que la gauche a la responsabilité d’aider les Français pour les présidentielles et les législatives. Ce que nous pensons au sein du Parti Socialiste, pour construire cette alternative pour les Français, c’est que nous avons besoin d’une gauche rassemblée. Nous restons dans une stratégie d’union de la gauche et nous regrettons que Jean-Luc Mélenchon ne soit pas à la hauteur des scores réalisés en 2022. Il ne peut pas être le candidat de la gauche en 2027, avec ses différentes prises de positions, remarques, etc…”

Une Europe plus forte et puissante

Alors que le 9 juin prochain aura lieu la prochaine échéance électorale, avec les élections européennes, Karim Benbrahim définit les objectifs et le programme du Parti Socialiste : “Nous considérons que les Français ont besoin d’une Europe qui soit plus forte et puissante. Nous constatons aujourd’hui que le conflit armé est aux portes de l’Union Européenne et que de l’autre côté de l’Atlantique, si Trump est réélu, il y aura un retrait des États-Unis en Ukraine. Dans ce contexte, nous estimons que l’Europe doit devenir plus forte et adulte sur le plan diplomatique et de la défense, et doit gagner plus d’indépendance. La question de la transition écologique ne se réalisera pas au niveau des nations, tout comme la souveraineté agricole, alimentaire et industrielle. Nous devons agir au niveau européen en complément de notre action au niveau des nations. Avec Place Publique, nous voulons construire une Europe plus forte et puissante, qui sera en mesure de peser face aux grandes puissances internationales.

Dans le cadre des élections européennes, le candidat du Parti Socialiste, Raphaël Glucksmann, sera en meeting au Zénith de Nantes ce 13 avril à 15h, avec Olivier Faure et Johanna Rolland. INF Nantes sera présent pour vous faire vivre cet événement en direct sur notre site web et notre compte X (anciennement Twitter | twitter.com/infnantes).

Découvrez l’actualité locale et nationale sur notre site Web et en direct notre sur notre Twitter